Version malvoyant
  • Météo
  • Webcam
  • Géolocalisation
  • Shop'in la Roche
La Roche sur Foron - Cité médiévale et branchée
CARNET DE VOYAGE

21 - Plateau des Bornes Sud   AnnecyAjouter dans mon carnet de voyage

<12>
Tour plateau des Bornes Sud 1
Tour plateau des Bornes Sud 2
Localisation

Un long circuit au dénivelé cumulé non négligeable mais bien réparti. Il vous fera passer par le pont de la Caille, la Chapelle-Rambaud, la cité médiévale de La Roche-sur-Foron et Thorens-Glières, avec son château historique.

Ville de départ / TER : Annecy Longueur : 90 km Difficulté : rouge Dénivelé cumulé : 1200 m Sens de parcours : aiguilles de la montre Repères et connexions : Allonzier-la-Caille (séparation d’avec le Circuit du pont de la Caille n°7) ; Cruseilles (séparation d’avec le Circuit du Salève n°20) ; les Petits Pierres D27 (jonction avec le Plateau des Bornes nord n°24) ; Etaux (séparation d’avec le Plateau des Bornes nord) ; La Roche-sur-Foron (jonction avec le Tour des Glières n°45) Gare TER : La Roche-sur-Foron Votre départ en parcours commun avec le Circuit du pont de la Caille n°7 s’effectue par Meythet et Metz-Tessy. Première pause : l’impressionnant pont de la Caille que vous franchirez obligatoirement le vélo à la main. Puis vous monterez à Cruseilles (4 km en bord de nationale). Au plan d’eau des Dronières, engagez-vous sur la belle D27, toute en virages ombragés. Le petit détour forestier de Mont-Bené vous aménera à la Chapelle-Rambaud, sommet du plateau des Bornes. Dans la descente sur La Roche-sur-Foron, soyez prudent en croissant la RN203 et vigilant dans la traversée tortueuse de la cité avant de vous retrouver sur la belle route de Thorens (D2). Cette dernière partie campagnarde et vallonnée se déroule sous les falaises du plateau des Glières et du Parmelan. En juillet et août, le château de Thorens est ouvert à la visite individuelle. C’est là que vécut François de Sales, né un peu plus bas, dans un autre château aujourd’hui disparu. Mais c’est surtout là que fut signé le rattachement du comté de Nice et du duché de Savoie à la France. En effet, le ministre Cavour séjournait régulièrement au château de Thorens où il travaillait à l’unité italienne. Des faits revenus dans l’actualité avec le cent-cinquantième anniversaire du traité de réunion du 24 mars 1860.

Services à proximité

Cartographie intéractive

Restaurants
Découvrir
Détente